Temps de lecture : ~ 6 minutes

Avec Halloween qui approche, j’ai envie de partager avec toi une recette dentifrice maison : ma recette du dentifrice des sorcières 🧙🏼‍♀️ C’est un dentifrice à base de charbon actif, qui peut être surprenant (et drôle) à utiliser du fait de sa couleur !

Cela fait super longtemps que je l’utilise (8 ans au moins…). Je me suis inspirée d’une recette diffusée lors d’une chronique des débuts de l’émission Comment Ça Va Bien, en 2010. C’est à la suite de cette émission que je m’étais renseignée plus amplement sur les dentifrices et que j’avais pris la décision de les faire moi-même. J’ai alors créer cette recette dentifrice maison que j’utilise depuis !

Photo @CoralieSelin, Savonnerie Kesia

Pourquoi utiliser ce dentifrice ?

C’est un dentifrice doux pour les dents et les gencives, qui peut s’utiliser quotidiennement. Il est très économique, très simple à faire et il dure vraiment très longtemps. Puis vu qu’il est en poudre, il est très concentré. Et donc une toute petite quantité suffit à chaque brossage. Il est aussi « auto-conservé », et il a une très longue conservation. Dans le cas où il serait conservé très longtemps, la seule chose qui peut arriver, c’est qu’il ne contienne plus d’huile essentielle et que les plantes aient perdu leurs propriétés. Dans ce cas là, il suffit d’ajouter à nouveau une ou deux gouttes d’huiles essentielles (menthe et sauge), bien mélanger, et voilà !

Recette dentifrice maison de Kesia : le dentifrice des sorcières.

Les ingrédients.

  • 35 g de charbon végétal activé ;
  • 20 g d’argile blanche surfine ;
  • 10 g de sauge séchée ;
  • 5 g de menthe/menthe poivrée/mélisse séchées ;
  • Environ 1 cuillère à café de paillettes de savon de Marseille ;
  • 5 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée.

Mode opératoire.

  • Ne pas utiliser de métal pour ne par désactiver l’argile.
  • Réduire en poudre, séparément, les herbes (sauge, menthes, mélisse) et le savon dans un blender (ou un moulin à café).*
  • Dans un saladier, mélanger tous les ingrédients solides.
  • Ajouter les gouttes d’huile essentielle et bien mélanger.
  • Mettre dans un pot en verre hermétique, et voilà ! (Eviter les couvercles en métal par contre…).

* Il est aussi possible de les couper au ciseau le plus finement possible, et de les réduire en poudre avec le savon de Marseille à l’aide d’un mortier et d’un pilon.

Utilisation.

Tu mouilles légèrement ta brosse à dent, elle doit être tout juste humide. Tu la trempes ensuite, côté poil, dans le dentifrice. Et tu te brosses les dents 😉.

Photo @CoralieSelin, Savonnerie Kesia

Et si tu fais partie des personnes qui ne trouvent pas ça hygiénique que tout le monde trempe sa brosse à dent dans le pot 🤢, ou bien que tu as peur de mouiller ton dentifrice, tu peux procéder différemment. Prélève à l’aide d’une petite cuillère, d’un couteau ou tout autre objet pouvant faire l’affaire une petite quantité de dentifrice. Puis trempe ta brosse à dent dans le dentifrice prélevé ou verse le dentifrice sur ta brosse à dent.

Photo @CoralieSelin, Savonnerie Kesia

Les différents ingrédients et leur(s) rôle(s) pour ton hygiène bucco-dentaire.

Dans cette recette dentifrice maison, tu retrouves donc :

  • le charbon végétal activé : il sert d’abrasif doux et blanchit naturellement les dents ;
  • l’argile blanche surfine : c’est un abrasif doux. Elle absorbe aussi les toxines ;
  • la sauge: elle assainit, désinfecte et protège la flore buccale ;
  • les menthes : elles sont présentes pour leur goût et elles donnent une bonne haleine fraîche ;
  • la mélisse: elle donne bon goût au dentifrice, une bonne haleine et elle est adaptée aux gencives sensibles.
  • le savon de Marseille : il sert de détergent (il lave, donc).
  • l’huile essentielle de menthe poivrée : elle est réputée pour son action en cas de mauvaise haleine.

Concernant l’huile essentielle de menthe poivrée, comme tu peux le constater je n’en mets vraiment pas beaucoup car c’est une huile essentielle assez puissante. Il convient donc pour toi de vérifier que tu sois en mesure de l’utiliser (pas de contre-indications, d’allergies, etc.). Tu peux en mettre moins si tu préfères !

Et il est aussi tout à fait possible de faire ce dentifrice sans huiles essentielles. Dans ce cas là, je te conseille d’augmenter la part des plantes séchées. Je te conseille aussi d’utiliser des plantes de très bonne qualité, de moins d’un an, et de ne pas conserver ton dentifrice au delà des un an de récolte des plantes. Après cela, les principes actifs des plantes (ceux qui agissent contre la mauvaise haleine et les caries), vont se dégrader.

En plus de son utilisation bucco-dentaire, sais-tu qu’avec le charbon actif tu peux aussi te faire un masque du visage ? C’est un actif purifiant et détox pour la peau 😉.
Coralie

La texture.

Un dentifrice en poudre, ça peut vraiment surprendre au début, surtout lorsque tu passes d’un dentifrice qui mousse « classique » à un dentifrice en poudre. Le changement de texture peut être un peu brutal 😅. Avant de crier à l’échec, donne-toi le temps de t’habituer à ces nouvelles sensations, à cette nouvelle texture. Essaye tous les soirs pendant un mois ou deux avant d’abandonner et/ou de rechercher des alternatives. Ça vaut vraiment le coup de tenir bon et de persévérer. Le plaisir revient et tu n’y penseras même plus après 👌🏻.

Photo @CoralieSelin, Savonnerie Kesia

Dis moi en commentaire, est-ce que cette recette dentifrice maison te plaît ? Tu vas la tester ? Tu en veux d’autres ?

Prends soin de toi,
À tout bientôt,

Participer à la discussion en commentaire 10 Commentaires

  • Valérie dit :

    Hello Coralie. Ta recette tombe à pic j’ai récemment décidé de me débarrasser de ce tube nucléaire qui trône sur mon lavabo.. 😁😁 question : les herbes sont elles indispensables ? Tu crois que je peux remplacer la sauge par de l huile essentielle de sauge ? Merci de tes conseils..
    Valérie

    • Coralie dit :

      Coucou Valérie,

      Ha génial 😉 Comme tu m’as dit l’autre jour : « on est toute reliées » 💛.

      Pour répondre à ta question : Tu peux remplacer les herbes par les huiles essentielles oui, à petite dose ! L’huile essentielle de sauge est OK. L’huile essentielle de clou de girofle est très réputée aussi pour l’hygiène bucco-dentaire.

      L’avantage des plantes séchées, en dehors de leurs propriétés, c’est qu’elles vont venir « diluer » le charbon actif et l’argile. Leur côté abrasif (même s’il est déjà doux) est alors atténué. Le dentifrice en ressort très doux, adapté à un usage quotidien, et aux enfants. Puis elles évitent une utilisation trop intensive des huiles essentielles, que certaines personnes ne maîtrisent pas bien.

      Sans herbes, le dentifrice est donc encore plus concentré. Pour éviter d’abîmer inutilement l’émail de tes dents (et que le dentifrice ne fasse plus effet au bout d’un certain temps), il conviendra alors de vraiment en utiliser une toute petite quantité à chaque brossage 🙂.

      Tu peux aussi le diluer avec de l’huile de coco si tu préfères, pour une gestion plus simple des quantités. Par contre dans ce cas là, il est crucial de ne surtout pas mouiller ton dentifrice, et donc de ne pas directement tremper ta brosse à dent humide dedans. Et tu devras aussi garder ton dentifrice au frigo pour que l’huile de coco reste solide, vu les températures ambiantes sur ton île 🏝 (elle fige en dessous de 25ºC).

      Bonne tambouille, tu m’en diras des nouvelles ?

  • Gaëlle dit :

    Ahahahah des que j’ai fini le mien je vais essayer celui ci 🤣 ça promet des bonnes tranches de rigolade avec la couleur et l’humour de mon fils 🤣

  • Eve dit :

    Coucou Coralie !

    Pour fabriquer ce dentifrice il faut d’abord acheter tous les ingrédients… Que je ne suis pas sûre d’utiliser au quotidien pour l’instant (la routine beauté naturelle, ça prend du temps à mettre en place pour les novices hihi). Vu que ça semble bien se conserver, est-ce que tu pourrais proposer à tes lectrices (à moi en l’occurrence 😁) d’en faire de petites quantités et nous l’envoyer déjà tout fait ?

    Gros bisous

    • Coralie dit :

      Coucou Ève,

      Alors pour répondre directement à ta question, la fabrication de dentifrice n’est pas prévue pour le moment 😉. Peut être à l’avenir, c’est quelque chose que j’envisage ☺️. Mais la fabrication et la distribution de produits cosmétiques sont très très réglementées. Il est alors beaucoup plus pertinent, d’un point de vue notamment économique et énergétique, que ce genre de produits de base puissent être faits par chacun d’entre nous, chez nous.

      C’est pour ça que je ne propose que des recettes é.ffi.cien.tes : peu de temps de fabrication, une très longue conservation, une liste d’ingrédients simples et qui se conservent aussi longtemps. Il est alors possible, pour les plus pressées d’entre nous, de faire leurs produits qu’une seule fois par an (et encore 😛). Ce qui est, je pense, carrément jouable pour la majorité d’entre nous 😉.

      Et même si tu ne souhaites pas utiliser le dentifrice quotidiennement, les ingrédients de cette recette se conservent tellement longtemps (le charbon actif, l’argile et le savon) qu’il suffit de ne pas fabriquer le dentifrice en grande quantité dans un premier temps et de conserver les ingrédients séparément. Et tu pourras toujours les utiliser à un moment donné pour une autre recette (on parle d’une conservation de plusieurs années 😉).

      Et pour les plantes, tu peux les remplacer par des huiles essentielles (aussi très longue conservation), ce qui t’évite d’avoir à trouver les herbes séchées et de quand même tester le dentifrice (j’en parle dans un commentaire plus haut aussi 👆🏻). Charbon actif, argile, savon et huiles essentielles se trouvent tous très facilement en magasin bio, ou sur des boutiques en ligne pour les recevoir directement chez soi 😉.

      Et puis sinon, encore mieux, tu peux initier une amie et l’inviter à tester le dentifrice 😉. Profites-en ensuite pour lui piquer un petit peu de son dentifrice pour tester 😇 hihi Ou venez nous voir 😍.

      Et oui, mettre en place une nouvelle routine (naturelle ou pas) demande un peu de temps et beaucoup d’énergie ! Mais vu tes résolutions pour la nouvelle année, tu sembles en bonne voie 🙌🏻🙌🏻.

      Bisous !

  • Agathe dit :

    Coucou Coralie! L’huile essentielle de menthe poivrée a l’air déconseillé chez les mamans allaitantes d’après D.Festy mais apparemment ok pour les enfants à petites doses. On doit forcément mettre de l’huile essentielle ou un autre que menthe poivrée ? Ou alors de l’hydrolat peut être mais du coup à mettre au frigo après..?

    • Coralie dit :

      Coucou Agathe,

      Je te dis tout dans l’article, est-ce que Cassie t’a laissée aller jusqu’au bout ? hihi 😂😂. Tu peux tout à fait ne pas mettre d’huiles essentielles. Tu augmentes alors la part des plantes, que tu choisis de très bonne qualité chez un herboriste afin que les principes actifs soient à leur plus fort potentiel 😊.

      Je ne te conseille pas l’hydrolat par contre, mieux vaut laisser ce dentifrice en poudre pour ne pas avoir de soucis de conservation (et bénéficier de tous les avantages, dont le fait de pouvoir en fabriquer 1 fois par an 😇😛). Par contre, tu peux très bien mouiller ta brosse à dent avec quelques gouttes d’hydrolat par exemple, ou en diluer un peu dans de l’eau pour te rincer la bouche.

  • Agathe dit :

    Pour la sauge aussi d’ailleurs pour l’allaitement ? Mais c’est en petite quantité et ça reste à la bouche ( sauf si on rie pendant qu’on se lave les dents 😅)

    • Coralie dit :

      L’huile essentielle de sauge est déconseillée pendant l’allaitement, par contre tu peux en manger un peu hein. La plante et l’huile essentielle, ce n’est pas tout à fait la même chose ☺️. Donc aucun soucis 😉, surtout au vue des quantités dans le dentifrice et de la petite quantité que tu utilises sur ta brosse à dent par jour 🙂.

Réagir à l'article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.