Temps de lecture : ~ 2 minutes

Cette semaine a eu lieu la journée de la femme digitale. J’ai trouvé ça intriguant comme journée, alors je me suis renseignée. J’ai été tellement inspirée que je souhaitais partager avec toi mes réflexions 😊.

Au cours de mon dernier travail, j’ai eu l’immense chance de rencontrer et d’être coachée par des femmes d’exception ❤️. J’ai été très impliquée, à côté de mes projets scientifiques, dans un projet d’inclusion et de diversité au sein de l’entreprise. Nous travaillions, entre autre, sur la place de la femme dans l’entreprise et dans les positions à hautes responsabilités. J’ai pu voir à l’oeuvre des femmes au leadership très inspirant. Elles ont profondément marquée la jeune femme que j’étais alors. Je suis aussi certaine qu’elles ont grandement contribué à la femme digitale et entrepreneure que je suis à présent devenue 🙏🏻.

La journée de la femme digitale, c’est quoi au juste ?

La journée de la femme digitale est un évènement sociétal célébrant l’innovation au féminin. Il a été créé en 2013 par deux femmes (Delphine Remy-Boutang et Catherine Barba). Son ambition ? Inspirer les femmes à oser entreprendre et innover grâce au digital ✨. L’idée est de réunir hommes, femmes, entreprises et acteurs de l’économie digitale pour ensemble oeuvrer et réfléchir à la création du monde de demain. Un futur dans lequel les femmes et les hommes qui changent le monde seront équitablement représentés.

Les femmes peuvent changer le monde. Et pour le faire, elles ont, au même titre que les hommes, un outil extraordinaire entre les mains : le digital.

Cette année, la 7ème édition de cet évènement a eu lieu à Paris le 17 avril 2019. Une autre journée sera organisée à Dakar en Juin.

Photo by Andrew Neel on Unsplash

Elles changent le monde : une étude exclusive.

Chaque année, des études sont menées dans le cadre de la journée de la femme digitale. L’objectif est de prendre un temps de réflexion face à la sous-représentation des femmes dans le secteur du numérique, à la tête et au sein des entreprises. En 2018, 80% des femmes qui avaient participé à l’étude pense qu’être un homme ou une femme n’est plus un sujet quand au fait d’entreprendre un projet ou de créer son entreprise. Cependant, les inégalités sont toujours bien présentes, même si l’entreprenariat et intraprenariat au féminin progressent.

Cette année, l’étude a alors essayé de mettre en lumière les autres facteurs qui contribuent à l’existence de ces inégalités. Elle a été menée pendant 1 mois auprès de plus de 1100 participants dont 85% de femmes évoluant dans le secteur du numérique ainsi que le témoignage d’une dizaine d’entrepreneur.e.s et d’intrapreneur.e.s. trois éléments ont été étudiés : la formation, la confiance et le financement. Nous allons seulement aborder ici la confiance 🔥. Si les 2 autres aspects de l’enquête t’intéressent, je t’invite directement à aller regarder les résultats de l’étude.

A lire aussi mes 3 astuces pour booster sa confiance en soi instantanément.

Le bien être et la confiance en soi.

Apparemment, le syndrome de l’imposteur (tu le connais bien toi aussi ?😅) et l’image de la bonne élève semblent être des obstacles pour la femme dans ses capacités à prendre des risques et à oser 🙁. Ces obstacles sont mis par les autres mais aussi très souvent par les femmes elles-mêmes 🤯. L’étude révèle que, accompagnée d’envie, la confiance apparait comme une composante clé du succès. Aussi, cette étude relie étroitement confiance (en soi) et expérience.

En effet, gagner de l’expérience et des compétences au fil du temps aide à gagner et à cultiver de la confiance en soi et en ses capacités. L’expérience est clé, mais je pense que le mindset (= état d’esprit) est d’autant plus important. Parce que si on n’a pas assez confiance en nous pour juste oser et que notre volonté ne nous semble pas assez forte pour aller au-delà, on n’acquiert alors pas d’expérience, ou pas assez.

Oser faire ce premier pas vers son objectif.
Oser demander du financement.
Oser accepter une nouvelle mission.
Oser changer de poste.
Oser. Oser. Oser.

Coralie de Kesia

Alors à mes yeux, pour vraiment être une composante clé du succès des femmes, la confiance doit être accompagnée d’envie, oui, mais aussi de bien-être et de développement personnel. Parce que quand on se sent bien dans son corps et dans sa tête, on est beaucoup plus à même de déplacer des montagnes et d’oser 💪🏻. Parce que quand on est bien avec soi, avec qui on est, on reconnait et on accepte sa valeur, on la chérie 💜. Puis, en conséquence, on ose aller vers les autres, on ose défendre notre projet, on ose dire oui !

On ose demander et on ose exprimer, avec bienveillance, compassion et douceur, nos besoins et nos attentes.

Coralie de Kesia

Nous sommes, aujourd’hui, beaucoup de femmes digitales. Il y a de fortes chances que toi aussi qui me lit derrière ton écran, tu sois une femme digitale d’une manière ou d’une autre 😉. Beaucoup d’entres nous s’interrogent sur leur carrière professionnelle, beaucoup se servent des nouvelles technologies à notre portée pour permettent au monde de connaitre leurs talents ou comme moyen d’expression et beaucoup de femmes ont maintenant une activité en ligne. J’espère alors que cet article t’aura été utile ☺️. Si tu souhaites aller plus loin sur le thème de la confiance, en début d’année j’ai écrit un article sur mes 3 astuces pour booster sa confiance en soi instantanément.

Es-tu une femme digitale ? Que penses-tu des résultats de l’étude concernant la confiance ?

Prends bien soin de toi,
À tout bientôt,

Réagir à l'article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.